mars 28, 2020

Écriture de régularisation comptable des loyers payés d’avance

Les loyers payés d’avance représentent un débours qui a été enregistré au livre sans avoir été complètement utilisé par l’entreprise. Une partie du débours représente une charge d’exercice et le reste représente un actif à la fin de l’exercice.

Le 1er septembre 20X8, ABC Inc. a signé un bail lui permettant d’occuper un espace moyennant un loyer mensuel de 500 $. Le jour même de la signature, ABC Inc. à versé une somme de 6, 000 $ pour payer 12 mois de loyers d’avance. La période financière de l’entreprise est du 1 janvier 20X8 au 31 décembre 20X8.

Date du début de l’exercice financier : 1 janvier 20X8

Date de fin de l’exercice financier : 31 décembre 20X8

Date de signature du bail : 1 septembre 20X8

Date d’échéance du bail : 30 août 20X9

Montant payé d’avance : 6,000 $

Charge mensuelle : 500 $

Nombre de mois de la charge de l’exercice 500 X 4 mois = 2,000 $

Montant payé d’avance à la fin de l’exercice : 8 mois x 500 = 4,000 $

(6 mois – 4 mois)

Il existe deux façons de comptabiliser les frais payés d’avance. Nous pouvons enregister le frais payé d’avance lors de l’acquisition ou de passer toute la facture complétement à la dépense. La seconde option est plus simple en pratique lors de l’acquisition tandis que la seconde permet de faciliter la régularisation. Vous pouvez choisir la méthode qui vous convient le mieux.

1. Détermination de la période de couverture

12 mois du 1 septembre 20X8 au 30 août 20X9

2. Calculer la portion de la charge et le frais payé d’avance

CAS 1

Charge de l’exercice = 2,000 $

Loyer payé d’avance = 2,000 $

[spacer height=”20px”]

3. Passer l’écriture de régularisation

Dans le cas 1, nous ajustons le loyer payé d’avance qui est surévaluer lors de l’acquisition.

2. Calculer la portion de la charge et le frais payé d’avance

Dans le cas 2, nous ajustons la charge de loyé payé qui est surévaluer lors de l’acquisition.

CAS 2

Charge de l’exercice = 6,000 $

Loyer payé d’avance = 4,000 $

Compte en T

Cas 1

Cas 2

Écritures à l’acquisition

Écritures de régularisation

Écritures à l’échéance

Article lié

Les écritures de régularisation

Contenu associé

Comptabilité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *